Dryness Mountains


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Ambre Ikuno] Crash

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Ikuno

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 28
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: [Ambre Ikuno] Crash   Mar 22 Mai - 0:17



Dernière édition par le Dim 10 Juin - 0:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ikuno

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 28
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [Ambre Ikuno] Crash   Dim 10 Juin - 0:40

Ethologie
le 14/05/2007 - au 20/05/2007

[i]Ambre marchait avec son poney en main. Auparavant, dans le box, elle l'avait soigneusement pansé et débarbouillé comme il faut. Prenant la barrière dans les mains, elle se tourna vers son poney. Il était superbe: un vrai poney de concours qui allait faire de l'éthologie et tout se salir. Le regardant avec attention dans les yeux, son regard chaud lui réchauffa le cœur. Elle détestait cordialement ce directeur qui l'avait déjà invitée dans son bureau. Que lui avait-elle demandé à lui? Et à l'autre pimbèche de Brooke. "Mademoiselle, vous connaissiez bien votre cheval en arrivant...." et patati et patata. Pff. Pitoyable. Son père devait surement avoir payé cher pour l'emmener ici. Mais soudain, elle fut sortie de ses pensées par son étalon qui piaffait d'impatience. La jeune femme le regarda en souriant. Doucement, elle lui gratouilla le chanfrein.


« Oui, on s'en fou de Miss Parfaite. Après tout, étant la meilleure, elle ne peut que régresser alors que nous, on ne peut que progresser. »

Le jeune étalon hennit doucement. Sa queue fouettait l'air tandis qu'il regardait avec une curiosité peu cachée le lieu où il allait bientôt s'ébattre. Ambre sourit et pénétra dans le rond de longe, suivie du bel étalon. Elle marcha jusqu'au centre et plaça Crash en face d'elle. Le poney ronfla doucement des naseaux. Ambre sourit. Après tout, il était impatient de se défoulé. Lentement, avec prudence, elle retira la longe en nylon au licol posé avec soin sur la fine tête racée du poney. Aussitôt, l'étalon partit en galipettes et farandoles, envoyant quelques coups de cul bien sentis, hennissant en veux tu en voilà. Ambre fit un léger sourire et ferma la porte du ring, restant à l'intérieur. Le poney n'était pas là pour se défouler mais bel et bien pour travailler. Elle avait laissé le licol à Crash pour le rattraper ensuite car elle savait très bien qu'il n'en ferait que des siennes après. Mais pour l'instant, elle le regardait galoper dans le rond de longe, faisant des arrêts brutaux avant de repartir plein cul dans l'autre sens. Le visage d'Ambre était limpide, calme d'apparence mais à l'intérieur, la tempête faisait rage, déchirant son cœur en deux moitiés inégales, tantôt attrapant le côté gauche, tantôt attrapant le côté droit, chacune des deux parties voulant manger l'autre. Oui, c'était un peu ça le combat intérieur que se livraient chacune des milliards et milliards de cellules de son corps, chacun de ses organes, chacun de ses sens, chacun de ses globules rouge. Quel combat? Celui de la vie. Lequel doit vivre, lequel doit mourir. Vous ne comprenez pas? Ne vous inquiétez pas, vous comprendrez. Un jour, Zeus frappera de sa foudre votre petit cœur qui se brisera en deux comme celui de la belle Ambre qui regardait son poney s’ébattre, le regard perdu, triste. Elle fit un sourire quand elle sentit le souffle chaud de son poney dans son cou. Crash était derrière elle et la fixait de ses doux yeux. La jeune femme lui caressa doucement le chanfrein, appréciant le contact avec ce bel alezan bénit des Dieux à sa naissance. Doucement, ses doigts appuyant sur des points précis du chanfrein du cheval, elle caressait, décontractait doucement le beau poney. Elle fit un sourire.

« Oui, on va commencer. »

Doucement, avec la tendresse d’une mère caressant le corps nu d’un bébé, elle passa sa main le long de l’encolure musclée du cheval puis le long de ses flancs et enfin sur sa croupe jusqu’à la base de sa queue. Oui, il était parfait. Parfait non pas physiquement ni simplement moralement, parfait tout court. Aucun autre mot ne peut désigner ce terme si pur, si évanescent, si inhumain. Un humain ne peut être parfait car il agit en toute connaissance de cause, en sachant que son action va être bonne ou mauvaise, en sachant qu’il allait recevoir des compliments ou des brimades. Hors, le point essentiel de la perfection, n’est ce pas l’innocence ? La douce saveur de ce parfum inconnu lorsque l’on grandi. Seuls les animaux ont parfois un comportement parfait. Seuls eux ont parfois quelque chose qui les distingue de la perfection humaine. La jeune femme passa sa main sur le dessus de sa croupe et changea de sens. Elle recommença, se dirigeant vers la tête de Crash. Les oreilles de l’étalon était tournées vers sa cavalière tandis que ses doigts effilés remontait le long de son encolure. Doucement, avec prudence, ils arrivèrent sur la boucle du licol. Qu’allait faire le poney maintenant ? Allait-il repartir, recommencer à galoper, recommencer à ruer ? Aucune idée.

Ambre avait la bouche fermée, totalement concentrée sur le moindre de ses mouvements, totalement absorbée par le travail qu’elle était en train de faire. Doucement, ses doigts se posèrent contre les hanches du poney. Appuyant progressivement sur la partie du corps, Crash bougea violemment vers le côté opposé à celui où poussait la cavalière à présent à pied. Nullement décontenancée par ce mouvement, elle recommença, poussant un peu moins fort. Le beau poney gardait une oreille tournée vers elle mais remuait avec autant de décontenance. Mais Ambre ne s’en souciait pas. Peu importait les réactions d’humeur de son poney. Elle recommença encore une fois, exerçant une légère, très légère pression, du bout des doigts, sur la hanche du poney. Doucement, Crash commençait à pivoter sur lui-même avec plus de calme et de tranquillité, de moins en moins surpris par les mouvements de la jeune femme. Lui caressant tendrement l’encolure, Ambre recommença. Elle passa sa main le long de l’encolure, des flancs puis de la base de la queue avant de passer dans l’autre sens, faisant l’inverse de ce qu’elle venait de faire. Sa main s’arrêta à la base de la tête du poney et redescendit doucement vers les hanches de Crash. Comme de l’autre côté, elle les poussa vers le sens opposé au lieu où elle se trouvait. L’étalon, cette fois, réagit positivement, et se décala très légèrement vers le lieu opposé où elle était. La jeune femme s’autorisa une sourire.


« Gut Jung. »

Doucement, elle recula de quelques pas. Crash tourna sa fine tête racée vers sa cavalière. Il fit un pas dans sa direction. La jeune femme ne bougea pas, ne l’encourageant pas à venir, ne l’encourageant pas à partir. Le poney la fixa de ses yeux noirs puis, contre toute attente, il partit au grand galop. Ambre ne rechigna pas. Elle laissa le poney galoper. En effet, après cet exercice un peu spécial et stressant pour lui, le mieux était de se décontracter. La jeune femme le regardait galoper. Ses allures, sa locomotion, son engagement, en liberté, il devenait parfait physiquement. Bien sur, il y avait encore beaucoup de choses à revoir mais il était superbe. Elle le voyait, elle le détaillait mais le poney semblait apprécié le contact des yeux océans sur son corps. Il aimait le show, il aimait se montrer. Très à l’aise en public, que ce soit seul ou avec 100 personnes autour, l’étalon voulait toujours surprendre, se montrer, impressioner. Elle le fixa de ses yeux profonds. L’étalon soudainement s’arrêta et tourna la tête vers sa cavalière qui le fixait. Il pointa doucement ses naseaux vers elle. Elle, elle ne bougea pas. Elle le fixait toujours. L’étalon semblait se noyer dans les profondeurs abyssales de son regard bleuté. Crash, finalement, baissa la tête et s’approcha d’elle. La jeune femme, doucement et avec une douceur méconaissable effleura de ses lèvres vermeilles les naseaux veloutés du poney. Ses mains passèrent de part et d’autre de la tête du petit poney qui à présent la fixait avec un regard confiant, dépourvu de l’envie de partir loin de cette femme, loin de cette leadeur. Ambre doucement, continua ses caresses. Puis, rapidement, elle se mit à marcher à l’autre bout du rond. Elle sentait Crash hésitait et ne le forcait nullement à s’approcher. Le beau poney semblait totalement déconcerté par l’attitude indifférente de la jeune cavalière qui auparavant l’avait toujours scrupuleusement écouté, fait attention à lui. Soudain, des pas dans son dos arrachèrent un sourire au visage limpide et neutre de la jeune femme. Un souffle chaud puis un poids sur son épaule la firent pivoter sur elle-même. Doucement, elle le caressa puis murmura.

« Oui Crash. Je suis là. »

Elle passa encore quelques secondes ses mains sur l’encolure du poney. Puis, se dirigeant vers le licol resté au centre. Elle sentit que le poney la suivait et doucement, elle se tourna. Crash ne bougea pas quand elle lui enfila le licol. Il ne bougea pas non plus quand elle accrocha la longe à l’anneau du licol. En effet, le poney semblait totalement décontracté et sa tête était basse, son encolure étendue vers le sol. La jeune femme sourit et lui caressa doucement l’encolure puis se dirigea vers le box de Crash, suivit par celui-ci qui ronflait avec calme et paresse des naseaux.


+3 en soin
+2 en éthologie


Remercie Lou...
Alors que dire... Y'a absolument rien comme travail pousser 5 fois les hanches et attendre qu'il revienne vers toi c'est pas une séance d'entrainement à la limite une séance au pré peu être.

Détaillons un peu :

Un paragraphe sur moi, chui honnoré tout ca sur moi , ma popularité monte vitesse grand V.

Un paragraphe sur l'anatomie humaine et un blabla inutile , chui en terminale S le corps humain jle connais, alors en RP ca va c'est joli mais en entrainement ca sert à rien

Un paragraphe sur la soi disant perfection de ton poney qui une fois de plus n'apporte aucun travail concret.

Et à la limite la fin et encore donc voila, l'important n'est pas la longueur mais le contenu , les exercices faits les réactions ben si on sélectionne ca dans ton entrainement ya rien a par le paragraphe sur les hanches qui aurait un bon début de séance et a la limite la fin. J'espère que ces remarques t'aiderons pour tes futurs entrainements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Ambre Ikuno] Crash
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please, forgive me ? Ambre
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Bon ben crash serveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dryness Mountains :: ( I n s t a l l a t i o n s ) :: Le Rond de Longe-
Sauter vers: