Dryness Mountains


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Ambre Ikuno] Crash

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Ikuno

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 28
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: [Ambre Ikuno] Crash   Mar 5 Juin - 20:17



Dernière édition par le Dim 10 Juin - 0:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre Ikuno

avatar

Nombre de messages : 126
Age : 28
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: [Ambre Ikuno] Crash   Ven 8 Juin - 20:53

03/06/2007
Amazone

Ambre pénétra dans la carrière suivie de son poney. La jeune femme arrêta son étalon au centre de la salle. Elle jeta un regard circulaire sur la salle. Des miroirs étaient disposés contre les murs, reflétant son beau poney alezan et elle-même, le sable était fin, la porte était cachée par deux massifs rideaux rouges en velours qui tombaient avec lourdeur sur le sol, des gradins étaient disposés sur une longueur et une largeur de la carrière et d’immenses baies vitrées qui entouraient la carrière. La jeune femme flatta doucement l’encolure du poney. Celui-ci n’était harnaché que d’une simple bride. La selle d’amazone attendait le poney sur un gradin mais Ambre n’avait pas prévu de l’utiliser. En tout cas, pas maintenant. La jeune femme le caressa doucement et se plaça près de son épaule.

Prenant une poignée de crins dans sa main gauche, elle fit trois pas et, prenant son élan, Ambre se mit souplement en selle. Félicitant son poney qui n’avait pas bougé, la jeune femme s’assit bien sur le dos du poney, près de son garrot. Elle pressa doucement ses mollets et mit son poney en avant, les rênes mi-longues, laissant son étalon étendre son rachis et son encolure. Accompagnant souplement avec son bassin les foulées du cheval, elle le laissait marcher au pas calmement. Crash ne semblait pas se chauffer trop la tête pour une fois. Elle le laissa marcher quelques minutes, lui faisant découvrir les divers objets que contenait la salle. Puis, pressant doucement ses mollets, la jeune femme envoya Crash dans un bon trot bien cadencé. Elle laissa les rênes molles, laissant la liberté au bel alezan de sentir le sol, d’étendre son rachis et son encolure afin qu’il puisse se détendre, chose primordiale pour une séance de dressage. Après tout, l’amazone n’est que du dressage dont la position est différente.

Après quelques minutes, Ambre jugea bon de laisser son poney souffler. Durant toute la détente rênes longues, elle avait trotté enlevé, ne se servant que de sa musculature impressionante pour ce petit bout de femme. La belle brune, après avoir laissé Crash souffler quelques minutes et approfondir mentalement sa séance dans sa tête, Ambre remit son beau poney alezan au trot et commença la détente plus classique on va dire. Récupérant ses rênes, elle pressa doucement ses mollets et remit son étalon au trot. En effet, une bonne détente commençait toujours pas des assouplissements et une mise en avant. La jeune femme accompagna donc le trot cadencé et régulier du poney au trot enlevé, son bassin ne se soulevant que de quelques centimètres au dessus du corps nu du poney avant de se reposer en douceur sur celui-ci et de recommencer. Mettant le bel alezan sur un cercle, la jeune femme le fit d’abord trotter tranquillement, suivant avec une simple rêne d’ouverture le tracé du cercle. Les hanches du poney dérapaient. Ambre hocha la tête.

Toujours au trot enlevé, la jeune femme plaça ses aides de l’incurvation. Reculant sa jambe extérieure, Ambre commença à demander aux hanches du poney de venir sur le cercle et donc à l’encourager à courber légèrement son rachis. Ambre jouait avec ses doigts afin que le poney se détende dans sa bouche et vienne se poser sur le mors. Sa rêne extérieure était tendue afin de limiter le mouvement des épaules et sa jambe intérieure incurvait le rachis du poney. Au fur et à mesure que la belle brune jouait avec ses doigts et ses aides, le poney vint se placer sur le mors doucement et son rachis se ploya légèrement tandis que son trot se cadençait et devenait plus régulier. Ambre sentait la masse de muscle dans l’encolure se décontracter légèrement. Félicitant le beau poney, la belle cavalière le fit changer de main et lui redemanda l’incurvation. Celle-ci fut plus laborieuse car le poney avait une souplesse moins évidente à cette main qu’à l’autre. Mais Ambre ne baissa pas les bras et lui demanda de s’incurver. Au fur et à mesure, le poney réagissait mieux et son rachis se ployait mieux. Il mâchouillait abondamment son mors tandis qu’Ambre jouait dans ses doigts pour lui permettre de bien se détendre dans sa bouche. Sentant enfin Crash bien incurvé dans son rachis et son encolure à cette main, la brune le repassa au pas et le laissa souffler quelques minutes.


« Aller mon gros, on y retourne. »

Récupérant ses rênes, Ambre réinstalla le poney dans un trot dans l’impulsion, veillant cette fois à l’engagement des postérieurs. Elle trottait assis et sa fabuleuse assiette amortissait parfaitement chacune des foulées du poney. Son rein encaissait délicatement chacune des secousses du poney qui était un vrai oreiller. Doucement elle accompagna d’abord en douceur chacune des foulées du poney puis commença à reprendre dans son dos et dans ses rênes. Au fur et à mesure, le poney se rassemblait légèrement et perdait un peu de vitesse, s’arrondissant et montant plus en hauteur dans ses foulées. Ambre laissa filer très légèrement ses rênes, remettant le poney dans un trot de travail. Puis, elle pressa ses mollets et demanda au poney d’allonger le trot avant de reprendre et de le remettre dans un trot de travail. L’exercice n’était pas mal réaliser, le poney y mettait du cœur. Elle demanda au poney un nouveau rassemblement et lui demanda immédiatement après de réengager au trot allongé. Ce fut un peu laborieux mais au fur et à mesure des transitions, Crash se faisait plus à l’écoute et commençait à bien réaliser l’exercice même s’il était un peu long à la détente notamment dans certaines actions d’aides peut-être pas assez précises de sa cavalière. Le félicitant, Ambre le repassa au pas, lui demandant une transition franche ce que le poney exécuta. Elle garda ses rênes tendues et lui demanda un arrêt. Le poney mit un peu de temps à comprendre mais finalement, il s’exécuta et fit, ma foi, un bel arrêt au carré. Gardant ses rênes tendues, elle attendit 5 secondes avant de remettre le poney au pas. Un tour plus tard, elle laissa Crash souffler, descendant sur ses rênes.

Sentant son poney bien détendu au trot et au pas, elle décidé qu’il serait bon qu’elle commence à le détendre au galop. Remontant sur ses rênes, la jeune femme casa Crash dans un bon trot, actif et régulier, visant surtout sur l’impulsion et l’engagement des postérieurs ce qui n’était pas un problème en soi. Plaçant ses aides de l’incurvation, Crash partit dans un bon galop. Ambre accompagna la nouvelle allure dès la transition. Il n’y aucun mouvement contradictoire dans son dos et son bassin accompagna parfaitement les foulées cadencées et aériennes du beau poney alezan. Elle le mit en cercle et commença à l’incurver au galop. Le poney céda rapidement, déjà bien assoupli au trot. Elle le félicita et le fit galoper large. Prenant une diagonale, elle repassa au trot sur cette diagonale et redemanda un départ que le poney exécuta souplement, transitionnant à merveille. Là encore, la détente longue et laborieuse avait payé. Ambre lui fit faire un cercle et l’incurva également à cette main. Ce fut un peu plus long à réaliser car le poney n’était pas sur une main qui favorisait sa souplesse. Après l’avoir fait transitionné au possible au galop, la belle brune repassa le poney au pas et le laissa souffler. Fin de la détente, elle élabora un programme dans sa tête :


Citation :
-Apprivoisement de la selle cavalier et cheval
-Acquisition de l’équilibre aux trois allures cavalier et cheval
-Courbe larges cavalier et cheval

Ambre avait déjà travaillé en Amazone mais c’était il y a longtemps et elle avait peur de ne plus trop trouvé son équilibre. La manière de monter était tellement différente. Arrêtant son poney près de la selle qui était posée sur les gradins, Ambre sauta de cheval. Elle le félicita doucement et le laissa renifler longuement la selle. Le beau poney ne semblait pas tellement dérangé par cette selle si différente des selles classiques. Ce serait surement plus tard qu’il serait dérangé. Harnachant soigneusement le beau poney, Ambre se servit d’un gradin en montoir. Par on ne sait qu’elle figure acrobatique, la jeune femme parvint à se hisser en selle avec son stick dans la main droite. Crash leva la tête et fut légèrement surpris en sentant le poids reporté sur son côté gauche. Ambre se positionna bien en équilibre, en amazone. Passant sa jambe droite dans la fourche supérieure, elle s’assura que celle-ci était bien callée avant de caller sa cuisse gauche dans la sangle inférieure. La selle d’amazone était fabriquée sur mesure et correspondait parfaitement à la morphologie de Crash et celle de sa cavalière. En effet, monter en amazone est parfois très dangereux. Si les fourches cassent, le cavalier peut rapidement se retrouver par terre et cela est très dangereux en CSO notamment. Le sellier la lui avait prêtée afin qu’elle l’essaye et la jeune femme l’avait jugée parfaite. Elle avait demandé l’avis extérieur d’une personne de la même morphologie et celle-ci avait eut la même réaction que la jeune femme ce qui l’avait rassurée dans son achat. Finalement, elle avait déboursé un bon pactole pour avoir une selle totalement équilibrée. Elle ressangla progressivement à droite car la jupe qu’elle avait enfilé ne lui permettait pas de la faire à gauche. Lissant les pans de la robe, la jeune femme pressa sa jambe gauche ainsi que le stick juste derrière la sangle.

Crash se mit au pas, pas tellement rassuré par cette selle d’un genre tout à fait nouveau pour lui. La jeune femme sourit et le rassura en lui parlant doucement. Elle le laissa marcher au pas pour qu’il puisse s’habituer et que pour elle-même puisse retrouver son équilibre si durement acquis à califourchon. A chaque fois qu’elle perdait son équilibre, la jeune femme reculait son épaule droite et récupérait ainsi son équilibre. Doucement, au fur et à mesure des transitions et des changements de main, la belle et son bel alezan commençait à s’habituer à cette nouvelle équitation. Se sentant plutôt bien en équilibre, Ambre demanda à son départ le trot. Pas de trot enlevé, impossible soyons logique. Son dos amortissait souplement les mouvements amples du poney tandis qu’elle se redressait et reculait son épaule gauche à chaque perte d’équilibre. Le poney semblait s’être habitué à cette monte et était très sensible à chaque mouvement de stick de la jeune femme. En effet, Crash n’était pas tellement habitué à être monté avec le stick et réagissait parfois un peu vivement aux moindres actions de l’objet. Ambre le garda dans un trot énergique et souple, gardant son équilibre comme elle pouvait. D’accord, sa monte était loin d’être parfaite mais elle avait une aisance sur cette selle qui semblait plutôt agréable à voir. Ne disons pas parfaite, ce serait mentir. Elle commença donc à bien s’habituer aux mouvements dépaysants du cheval sous la nouvelle selle. Ambre accompagna bien la nouvelle allure. Pour l’instant, pas de cercles, juste des tours de carrière. Le poney semblait s’embêter un peu mais Ambre n’avait pas envie de sauter des montagnes ou de faire de la haute école alors qu’elle n’arrivait presque pas à tenir sur la selle. Reprenant ses rênes, Ambre repassa Crash au pas et le laissa souffler, le félicitant d’être aussi généreux.

Doucement, sentant qu’elle avait un bon équilibre, Ambre remonta sur ses rênes. C’est vrai, la séance d’aujourd’hui allait être courte mais c’était comme réapprendre les bases. La jeune femme caressa son poney et plaça comme elle le pouvait ses aides du départ au galop. L’action du stick fit rapidement son effet car le poney partit immédiatement au galop. Peut-être un peu vif, celui-ci galopait néanmoins avec son aisance naturelle. Revenant on à notre belle cavalière qui accompagnait tant bien que mal le galop un peu rapide du poney. N’oubliant pas tout ce qu’elle avait acquis en dressage, Ambre ralentit progressivement son poney. Doucement, celui-ci prit un galop acceptable. La jeune femme fit un tour de carrière avant de le transitionner au trot et de le faire changer de main. Elle le félicita et replaça ses aides. Tout cela semblait bien étrange car le stick faisait office de jambe intérieure. Ambre demanda le galop à son poney qui s’exécuta. La jeune femme se souvint donc pour la prochaine fois où elle monterait en dressage qu’un stick serait efficace pour mieux contrôler le mouvement des hanches et éviter que le poney n’ignore trop sa jambe extérieure qui avait tendance à oublier. La jeune femme accompagna donc le galop d’une manière plutôt efficace, se redressant à chaque perte d’équilibre. Elle caressa son beau poney alezan et le laissa souffler au pas, tranquillement.

Le dernier point qu’Ambre voulait travailler n’était autre que les courbes larges. En effet, la belle brune pensait qu’au mieux elle s’habituerait à monter sur des courbes larges, au mieux elle progresserait et trouverait un bon niveau en amazone, aussi bon que son niveau en dressage. Calmement, la jeune femme remonta sur ses rênes et commença à conduire l’étalon sur des courbes larges comme un huit de chiffre, un cercle. Travaillant au possible son incurvation, Ambre attachait un point d’honneur à soigner son tracé. Le cheval s’arrondissait plutôt bien ce qui provoqua la satisfaction de sa cavalière qui n’était pas peu fière de l’avoir si bien assoupli. Elle s’assura donc d’abord de son équilibre, ne blâmant pas Crash comme elle l’aurait fait en dressage pour certaines petites fautes. Ce qui comptait aujourd’hui c’était la mise en selle et l’acquisition d’une bonne assiette en amazone. Doucement, Ambre demanda une transition au trot et refit les mêmes exercices, s’assurant qu’elle n’avait pas trop de mal à équilibrer le cheval dans les courbes. Elle-même veillait à son équilibre et amortissait les moindres secousses parfois violentes du beau poney. Doucement, la jeune femme le laissa s’étendre dans son rachis. Elle lui fit faire un dernier huit de chiffre avant de descendre de cheval et de lui retirer la selle d’amazone. Retirant en même temps le filet, Ambre laissa le poney vagabonder dans la salle de spectacle, lui permettant de faire quelques bêtises. Une heure plus tard, la jeune femme revint avec un licol en nylon beige qu’elle passa autour de la fine tête du beau poney. Le caressant, la jeune femme le ramena au box.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Vega

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [Ambre Ikuno] Crash   Dim 1 Juil - 15:25

9/10

Un exellent entraînement. Une seule chose regrettée? Les réactions de ton étalon que je ne trouve pas assez approfondies. Continue comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ambre Ikuno] Crash   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ambre Ikuno] Crash
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Please, forgive me ? Ambre
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Bon ben crash serveur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dryness Mountains :: ( I n s t a l l a t i o n s ) :: La Salle de Spectacle-
Sauter vers: